Pointe de l’Aiguillon : les expropriations se précisent