Les animaux quittent les marais communaux