L’animal comme « facilitateur », « stimulateur » et « catalyseur »