Le centre LGBT souhaite un appel de la relaxe sur l'injure en raison de l'orientation sexuelle